Les Equipes

L'équipe médicale et paramédicale

  • 5 Médecins Rééducateurs
  • 1 Chef kinésithérapeute
  • 15 Masseurs Kinésithérapeutes
  • 4 Physiothérapeutes
  • 3 Ergothérapeutes
  • 1 Orthophoniste
  • 1 Infirmière
  • 1 Auxiliaire de Vie
  • 1 Brancardier

L'�quipe administrative et d'entretien

  • Le Directeur
  • 5 Agents administratifs
  • 2 Secrétaires médicales
  • 1 Assistante sociale
  • 4 Agents d'entretien
  • 6 Agents polyvalents de service

Les Instances

CRUQPC

La Commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge.

Loi du 4 Mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé.

Cette commission est chargée de veiller au respect des droits des usagers, de faciliter leur démarche, de veiller à ce qu'ils expriment leurs griefs auprès des responsables de l'établissement et soient informés des suites données à leur demande.

CLIN

Le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales est chargé de son application.

Dans ce cadre, l'établissement est tenu d'effectuer un certain nombre de contrôles, de vérifications et de mesures pour lutter contre les infections nosocomiales.

Les établissements sont alors classés de A à D; le centre est classé A.

CME

La Commission Médicale d'Etablissement participe à la politique médicale de notre établissement. Elle participe également à l'évaluation des soins.

COPIL

L'établissement a mis en place une politique de démarche qualité. Afin de structurer son organisation, LE GRAND LARGE a mis en place un Comité de Pilotage, composé de responsables de service et d'instances.

La mission du COPIL est de gérer le plan d'actions d'amélioration continue de la démarche qualité et de gérer les visites de certifications menées par la HAS (Haute Autorité de Santé).

Le Centre est accrédité sans réserve aucune par la HAS.

CLUD

Le Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD), participe � la lutte contre la douleur.

Il existe des traitements et des techniques qui permettent de prendre en charge efficacement la douleur.

N'hésitez pas à demander à votre médecin des explications et bénéficier du traitement le plus adapté à votre état de santé. La douleur n'est pas une fatalité. Elle n'existe pas sans raison. On peut la prévenir et la traiter si vous en parlez.